Faut-il considérer le rosé comme du vin ?

Il y a la plage, les cigales, la pétanque, les glaces… et le rosé pardi ! Il est fruité, il est frais, il fleure bon la Provence, il a une couleur qui nous rappelle des plus beaux couchers de soleil et on aime ça. Le rosé est la boisson officielle de l’été, la star !
Oui… mais ce n’est pas que du marketing tout ça ? C’est vraiment du vin le rosé ? Les puristes et oenocrates ne le croient pas et j’ai aussi mon humble avis sur la question cher enkulté-e.

Du vin blanc et du vin rouge mélangés

Je l’aime bien celle-là. En France, le rosé ne peut pas être obtenu autrement qu’avec du raisin rouge, et uniquement du raisin rouge. Seul le champagne rosé peut-être obtenu par mélange de deux cépages, l’un blanc, l’autre rouge, le chardonnay et le Pinot noir.

Tu prends du blanc, du rouge et tu secoues !

La couleur du rosé vient donc de la peau du raisin rouge. Après foulage ou pressurage des raisins, deux techniques pour dire qu’on passe de l’état solide à l’état liquide, on obtient le moût. Plus le moût reste en contact avec la peau du raisin, plus le rosé est foncé.

C’est du rosé d’presse te dis-je !

Il existe deux types de rosé. Les rosés de presse et les rosés de saignée. Le rosé de presse ne reste pas en contact avec la peau, il passe directement en cuve de fermentation, un peu comme la vinification du vin blanc. Le rosé de saignée, plus coloré, passe de 4 à 16 heures au contact des matières solides puis est soutiré pour passer en cuve de fermentation… soit, tu pourras maintenant te la péter en soirée en affirmant à tes contemporains : « J’en suis sûr, ce p’tit Côte de Provence varois est un rosé de presse !

Oui, on dit toujours petit devant rosé.

Parce que beaucoup pensent que c’est un « petit » vin, quand ils ne disent pas carrément que ce n’est pas du vin… à tord, à raison ? Je t’avoue que j’ai mûri sur la question cher enkulté-e, non parce que j’ai déjà eu l’occasion de participer à l’élaboration de rosé et que par conséquent je peux facilement considérer que c’est du vin, non, c’est tout le contraire.

Le vin ça se garde !

J’aime le vin, et j’aime le noble vin. Celui qui vit, vieillit, celui dont les tanins pour les rouges, l’équilibre entre acidité et l’alcool pour les blancs me transportent, me réjouissent. Pour moi, jusqu’à il y a peu, le rosé n’était pas du vin, juste un bon produit bien markété pour satisfaire les working girls et les Djeuns ! Et puis, et puis je me suis souvenu…

La vigne, le soleil, la terre, les couleurs, les senteurs ! La photo d’une année de labeur, d’une journée d’attention et de semaines d’amour, c’est ça le rosé ! Quand le raisin est bien mûr brunit par l’ardent soleil, quand il est pressé avec tendresse et élevé avec passion par la main de l’Homme, il nous fait voyager, autant qu’un premier cru bordelais, oh OUI ! Il suffit de fermer les yeux pour entendre les cigales, sentir les fleurs et fruits de la région où il a été produit, les minéraux où il a été puisé sa fraîcheur, c’est ça le rosé !

Sûr, je n’oublie pas pourquoi je ne le considérais pas comme du vin, du vrai, mais il arrive parfois qu’il me procure des émotions, et c’est avant tout cela le vin, l’émotion, le souvenir d’une odeur, d’un goût, d’un lieu. Oui le rosé ne se garde pas (vérifie toujours que tu achètes du rosé de l’année cher enkulté-e), oui on ne parle pas de longueur en bouche, d’astringence, de puissance, de générosité… mais, fichtre, on s’en fout !

Sort le rosé, j’ai les grillades !

Le rosé on le boit entre amis après un plouf’ à la plage, avant la grillade aux bonnes herbes de Provence, c’est un vin agréable pour sa fraîcheur, sa vivacité, son nez souvent floral, ses notes de fruits gorgées de soleil, bref, le rosé, c’est l’été, c’est le sud, c’est le pied !

Parce que je suis sympa, mon choix pour toi :

  • Le rosé des vignerons de Correns – 83570 Correns,
  • Le rosé de la Cave des lumières de Goult – 84220 Goult,
  • Le rosé du Domaine du Grand Jacquet – 84380 Mazan,
  • Le rosé du Chateau Maime – 83460 Les Arcs,
  • Le rosé du Domaine St Albert, les vins d’Olivier Foucou – 83400 Hyères.

N’hésite pas à nous filer tes bons tuyaux cher enkulté-e …

T'as quelque chose à dire ?

On ne communiquera jamais ton mail à personne. Nous.

Restez aware

Recevez tous les 15 jours l'activité d'Enkulte, ne ratez aucun article, et ne passez plus jamais pour un benêt lors de vos soirées mondaines.