Faut-il faire des albums de reprises ?

Génération Goldman, La Bande à Renaud, Joyeux anniversaire M’sieur Dutronc, Putain de Toi… trop c’est trop ! Qu’est-ce qui leur prend de nous faire des albums de reprises à tout va ? Franchement, pourquoi écouter de la m**** alors que les originaux sont au top du top ?

Ils tuent nos tubes !

Partons d’un exemple, celui qui m’a donné envie de t’en parler cher enkulté(e). Le dernier album en date, « Joyeux anniversaire M’sieur Dutronc », et plus particulièrement la reprise de Camelia Jordana « Le plus difficile ». Tu y es ? Petit lien pour te faire mal aux oreilles…

Camelia Jordana chante Dutronc… chante, t’es sûr ?

Déjà, connais-tu l’originale chantée par Dutronc et sa belle ? Petit lien pour que tes oreilles ne m’en veuillent pas trop… Camelia Jordana, et ceux qui ont arrangé la musique, j’utiliserai d’ailleurs plutôt le terme « qui ont détruit l’âme de la chanson », nous proposent une reprise imbuvable de l’une des plus belles chansons d’amour de Jacques.

Notes électroniques, onomatopées dégueulasses « mmmm », paroles inaudibles, et j’en passe, comment peut-on appeler cela un hommage ?

Admettant que les albums de reprises puissent servir à faire découvrir aux jeunes générations des artistes morts ou bientôt morts, qui ira découvrir la chanson de Jacques après avoir écouté Camelia ? Faudrait-être franchement mélophobe, c’est pas ça Jacques, pas du tout !

Un dandy délicieux… et de la musique électronique !?

Jacques est un Dandy délicieux, un élégant chansonnier, un peu cynique, mais tellement attachant… que vient foutre la musique électronique sur une chanson de Jacques ? Même Daesh n’aurait pas commis un tel attentat (elle va passer celle-là tu crois ?)

A qui profite le crime !?

Un vivant peut jouer les morts, mais jamais l’inverse ! * Oui, Jacques a aidé à créer cet album, tu t’y attendais pas à celle-là… moi non plus ! Que Brassens et Ferre ne disent rien je comprends, mais que Dutronc, Goldman et consorts, les vivants, participent à leurs suicides, ça dépasse l’entendement.

Les chanteurs vivants se suicident pour le fric !

Le fric et encore le fric, c’est navrant. Les chanteurs ou les ayants droit, les maisons de disques et la TV qui subventionne pour rentabiliser ses télé-crochets, ce sont eux les profiteurs ! Ils assassinent la musique française, et pour les chanteurs vivants, c’est du domaine de l’inouï, imagine JJG se lever un matin et se dire, « c’est génial, Matt Pokora va se trémousser sur ma musique », le fric, le fric.

Pour 1 reprise qui vaut la peine, 100 massacrent l’originale. Je dis cela car je suis sûr que tu vas me trouver une reprise qui t’emballe, mais l’exception ne confirme pas la règle cher enkulté(e).

Boycott cocotte !

Plutôt que d’écouter des reprises qui n’ont aucun sens, réécoutons la bonne musique, qui craque un peu parfois, rééditons les 45 tours, transmettons aux jeunes générations la chanson originale et son contexte, le beau et pas le surfait !

 

* On va pas offrir de T-shirt à tous les articles, mais, si tu trouves la chanson de laquelle est tirée cette phrase, tu auras tout mon respect :-)

T'as quelque chose à dire ?

On ne communiquera jamais ton mail à personne. Nous.

Restez aware

Recevez tous les 15 jours l'activité d'Enkulte, ne ratez aucun article, et ne passez plus jamais pour un benêt lors de vos soirées mondaines.