Faut-il avoir une chanson de merde comme hymne national ?

La marseillaise c’est entraînant, ça rassemble tout un peuple, on marche tous dans une même direction on s’entraide,… oui, mais pour aller péter la gueule à des étrangers ! Oups, fallait pas le dire ?

Le chant pour l’armée du Rhin

Et oui mon cher enkulté(e), tu es surement au courant de l’Histoire. La marseillaise n’est autre que le chant pour l’armée du Rhin. Il a été écrit et composé à la demande du maire de Strasbourg par le capitaine Claude Joseph Rouget de Lisle le soir du 25 Avril 1792. Un chant patriotique qui devait encourager les soldats à bien faire leur travail… niquer les autrichiens !

En 1 mois il devient la macarena de la révolution, le tube de l’été 1792, il se propage partout en France.

La marseillaise est la macarena de la révolution !

Pas encore passé par Paris, c’est l’arrivée des troupes marseillaises dans la capitale, entonnant ce chant, qui va finir de l’ancrer comme la voix du peuple, le futur hymne national. Pour des raisons évidentes de marketing, le chant de l’armée du Rhin est renommé en marseillaise le 29 Juillet.

Et qu’est ce ça dit en détail ?

C’est pas beau à voir ce que l’on chante dans nos écoles, à tue-tête pour supporter les bleus, ou encore lorsque l’on marche bêtement pour Charlie (Oo, je sais pas si tu vas l’aimer celle-là).

Pour commencer, les paroles sont dans un français … « approximatif », limite visionnaire sur la médiocrité de certains textes des charts actuels, mais c’est un autre débat. J’ai lu sur un autre blog des éléments qui comme ça ne m’avaient jamais choqué. « Contre nous de la tyrannie, l’étendard sanglant est levé », c’est dans le bons sens ça, enfin, c’est quoi le message ? « Mugir ces féroces soldats », donc les soldats font un bruit de vache, ça fait peur dis-donc ! Je m’arrête à ces exemples sur la forme, mais tu peux aller voir ma source, c’est instructif.

Ensuite, et bien il y a le fond, celui où l’on part en guerre pour tuer l’impur, l’autre, le méchant autrichien qu’on ne connait pas, mais qui vient « égorger nos fils, nos compagnes ».

Le fond où l’on est prêt à mourir pour tuer

Le fond où l’on se venge, « Conduis, soutiens nos bras vengeurs ». Le fond où l’on est prêt à mourir pour tuer, « s’ils tombent nos jeunes héros, la Terre en produira de nouveaux ». Le fond où l’on parle de Dieu, « Dieu, nos mains seraient enchaînées ».

Bref, le fond est au fond super moche, pas très fraternel, pas très laïque, pas très égalitaire, la forme elle ne représente pas un brin les lumières françaises, j’ai envie de dire NEXT, non, qu’est-ce que t’en penses ?

La France, ce n’est pas la Marseillaise !

On s’est abruti à chantonner un hymne qui ne correspond à aucune valeur de la France selon moi. La question n’est même plus de savoir s’il faut changer la marseillaise et l’hymne national, mais la question est de savoir pourquoi ils ne se bougent pas le cul de le faire ! En ces temps où des occasions délirantes nous rapprochent, c’est le moment de changer les choses, de viser autre chose pour nous représenter enfin, tous ensemble !

Si l’on doit chanter tous en cœur, autant que ce ne soit pas une chanson de merde ! Je t’invite cher enkulté( e) à nous faire des propositions…

T'as quelque chose à dire ?

On ne communiquera jamais ton mail à personne. Nous.

Restez aware

Recevez tous les 15 jours l'activité d'Enkulte, ne ratez aucun article, et ne passez plus jamais pour un benêt lors de vos soirées mondaines.