L’Actu Bio – Johnny Depp

Né un 9 juin 1963 dans le Kentucky, Johnny tiendrait son Depp de la ville de Dieppe. Ça c’est la version qu’il aime bien. La vérité ? Jojo a des origines allemandes et là-bas un Depp c’est un idiot, une grande saucisse, un mec fini à la bière à pas chère et ça Jojo il aime moins…
Il se rebelle donc très vite contre ses parents et le système :
Pourquoi suis-je un Depp ? La vie est injuste.
Vas-y qu’il fume des clopes à 12 ans, qu’il boit du Jack Da à 13 et quitte l’école à 16 pour faire du rock. Parti comme c’était parti le destin de Johnny était de finir clodo sous subutex.

Alors qu’il se voit guitariste star dans le groupe « The Kids », il vivote assez pour se payer sa coco mais pas sa coloc. Une rencontre inopinée avec Nicolas Cage et il s’envole vers Hollywood où il se met au théâtre car « Ya qu’ça à fout’… » disait-il.

nul autre ne l’égale

Sur grand écran il enchaîne les petits rôles, jusqu’au jour où le tube cathodique voit débarquer la série   « 21 Jumped Street » et l’officier Tom, babtou fragile qui enflamma les panties des adolescentes fin 80. Gueule d’amour et vrai talent, il est propulsé en haut de l’affiche et se lie à Tim Burton qui en fera son acteur de prédilection. Ainsi Johnny crée-t-il son propre registre, nul autre ne l’égale quand il s’agit d’incarner des personnages étrangement loufoques et loufoquement étranges.

un homme qui s’effondre

Élu deux fois homme le plus sexy de la terre, bing bang sous ton soutif ma gueule rien que tu l’aimes c’est pour la vie… Qu’un beau jour…  Après avoir pécho Winona Rider tellement il en était amoureux qu’il s’est fait tatouer « Winona Forever », il la quitte pour Kate Moss… Qu’après avoir pécho Kate Moss tellement il en était amoureux qu’il en voyait pas son strabisme divergent, qu’un jour ne sachant plus à quel œil dire je t’aime, il la quitte pour Vanessa… Qu’après avoir pécho Vanessa pour quatorze années de rêve, quatorze années de l’amour c’est beau, c’est chic, c’est passion, c’est eux c’est pas nous mais c’est pas grave parce que c’est EUX… Le voilà frappé en plein vol par le démon de midi. Le passage à la cinquantaine le fait tomber dans les bras de la belle et pernicieuse Amber, le plaçant directement sur le podium des ringards qui s’entichent pour une jeunette.
Résultat ? À peine deux ans de mariage et un homme qui s’effondre. Johnny qui comptabilise pas moins de soixante-quinze films, vingt-huit récompenses dont un César d’honneur (meuwci le Fwance), deux gamins, un divorce, cinq chicots en or et une vilaine gastro, n’est plus que l’ombre de lui même…
Il enchaîne les nanars, devient l’un des acteurs les moins rentables d’Hollywood le tout rythmé par ses apparitions où bouffie par la boutanche il n’articule que très moyennement et semble interpréter Jack Sparrow au quotidien mais en moins classe, beaucoup moins classe.

Les gens aiment les histoires qui finissent mal, mais je dis non Johnny, pas toi. Pas comme ça ! Partir sur une victoire serait ce qu’il pourrait t’arriver de mieux… Ça tombe bien, il se murmure que Jojo mettra fin à sa carrière après une dernière cabriole dans son costume de Capitaine.
« La Vengeance de Salazar » cinquième et dernier volet de l’épopée Pirates des Caraïbes est prévu pour 2017 et signera on l’espère un succès égal aux précédents mais surtout, oui mon Johnny surtout, un départ en retraite bien mérité avec les honneurs, loin du tumulte et des affres de la colline californienne où nous garderons en mémoire : Tom, Edward, Axel, Donnie, Raphael, Raoul, Dean, Ichabod, Roux, George, Jack…

1 commentaire ! Tu vas pas le laisser tout seul !

T'as quelque chose à dire ?

On ne communiquera jamais ton mail à personne. Nous.

Restez aware

Recevez tous les 15 jours l'activité d'Enkulte, ne ratez aucun article, et ne passez plus jamais pour un benêt lors de vos soirées mondaines.